Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A plus finance se renforce en créant une nouvelle FCPI

Publié le par Albert Rochemont

A Plus Finance est une société de gestion indépendante spécialisée dans le financement des PME, elle a lancé courant avril un nouveau fonds FCPI, Ambition Cross-Border 2015. Ce fonds fait partie de la nouvelle gamme de FCPI placée sous la responsabilité de Laurent Dumas-Crouzillac qui a rejoint le groupe en décembre dernier. La stratégie d’investissement du fonds vise à financer la croissance d’entreprises françaises innovantes, avec un besoin de financement compris entre 0,5 million d’euros et 15 millions d’euros, qui sont déjà présentes ou visent à se développer à l’international et plus particulièrement aux Etats-Unis. En effet les PME françaises innovantes trouvent aux Etats-Unis des avantages valorisant pour leur développement : il s’agit du marché homogène le plus important au monde (315 millions d’habitants et un PIB de 17 416 milliards de dollars en 2014 selon le FMI), par ailleurs l’adoption des innovations y est plus rapide et les valorisations de sortie sont avantageuses.

Le FCPI Ambition Cross-Border 2015 cherchera à investir dans des entreprises innovantes et disposant d'un besoin de financement et présentes dans tous secteurs d'activité (excepté biotechnologies). Les entreprises choisies devront répondre à différentes exigences dont la pertinence de l'offre proposée et une structure managériale irréprochable.

Fort d’une expérience de plus de 16 ans de l’investissement dans des PME françaises innovantes dont certaines se sont développées à l’international et sur le territoire américain, le groupe A Plus Finance dispose du recul et des atouts nécessaires pour accompagner les entreprises ciblés par Ambition Cross-Border 2015.

Fabrice Imbault, directeur général d’A Plus Finance précise : « Ce fonds vise à soutenir le dynamisme français en matière de création d’entreprises innovantes, et initie une gamme originale qui associe prises de participations en capital et dettes dans des sociétés technologiques à très fort potentiel de croissance». Les investissements proposés seront bloqués pour une durée de 7 ans minimum et permettront aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux.

Commenter cet article